Des vacances constructives... suite.

Pour supporter les chevrons côté mur du fond, le deuxième pilier. En béton cellulaire aussi, mais pas les mêmes dimensions que le premier.

Il a fallu attendre la pose du mur du fond avant de poser le pilier.

Un peu de colle à béton cellulaire, un peu de mousse expansée.

035.JPG

038.JPG

Tout en fixant les dalles sur les chevrons, l'isolant mince est déroulé au fur et à mesure.

Nos aides vont pouvoir nous laisser après 2 jours de travail acharné. On a tout de même bien rigolé.

042.JPG

Il faut à présent finir l'isolation sur les pans de toiture restants.

Avant cela il faut remonter le mur de pierres qui est bien endommagé. Les pierres sont en effet posées les unes sur les autres et "collées" avec de la terre. Trop facile à démonter.

049.JPG

On recouvre tout ça avec les mêmes dalles que le plafond. Plus légères que celles du plancher et du mur.

004 (3).JPG

Vue l'épaisseur du mur, on peut prévoir une étagère qui court des 2 côtés.

Ca va en faire des étagères...

002 (2).JPG

Dernière étape du travail du bois: recouvrir les 2 murs qui donnent sur l'extérieur. Ca isole du froid et ça cache les pierres. (plus propre, plus net).

Il a fallu poser des tasseaux verticaux en recourant encore au système D : (équerres de chaise, superposition de tasseaux...) Aucun des murs n'est droit, il y a plus de 10 cm de différence entre le haut et le bas. La pièce était plus large en haut.

 La suite en couleurs au prochain numéro.

 

 

Les commentaires sont fermés.

Création de sac, pochette, accessoires de mode en tricot et couture, objets déco intérieur extérieur.